En son temps, Henry Ford (que l'on ne peut soupçonner de philanthropie) disait qu'il était normal que, en temps que directeur de la Ford Compagny, il gagne plus que ses ouvriers mais qu'il trouverait indécent de gagner plus de trente fois leur salaire. Cette idée a été appliquée plus ou moins jusqu'au début des années 80.

Puis ce fut l'escalade. Aujourd'hui, un PDG gagne 280 fois le salaire d'une employé et jusqu'à 354 fois dans certaines grandes entreprises. En trente ans, l'employé américain n'a connu aucune augmentation de salaire. Que du contraire, il a chuté de 10 % depuis le début du siècle.

Travaille, esclave. Et, surtout, ferme-la !