Le quartier est plutôt calme ce mardi. Pas encore de drapeaux belges aux fenêtres. Vu ou entendu quand même certaines choses amusantes. Un mec qui se dispute avec sa femme. Comment ça, les Belges vont perdre ? Mais tu n'es pas une vraie Belge alors ! Tu DOIS être derrière les diables, les soutenir. Ça me fait rire. Au petit Carrefour du coin, la plupart des caissières ont un foulard tricolore. Sauf une. Je lui demande si c'est en prévision de la future défaite. Oh non, je viens juste de rentrer de vacances et on ne m'a pas encore demander de le mettre (je présume que, pour une fois, le port du foulard est obligatoire). Mais vous êtes bien pessimiste, me dit-elle. Non, mais je suis d'origine algérienne. C'est ça, je vous crois.

Sur le parking, une voiture avec deux protège-rétroviseurs. L'un aux couleurs belges, l'autre aux italiennes. Espérons que Monsieur n'a pas d'amante algérienne, russe ou coréenne car ça poserait problème pour hisser le drapeau.

Des étudiantes discutent, done une belle jeune fille d'origine asiatique. Elle explique à ses amies qu'elle soutient les diables. Que c'est pour ça qu'aujourd'hui, elle porte un soutien-gorge rouge et un autre noir. Et comme je suis jaune, pas besoin d'en mettre un troisième. Elles rient comme on rit à vingt ans. Elle porte une sorte de boléro. On voit clairement les bretelles de ses dentelles. Je vois tout aussi clairement qu'elle a de fort belles épaules...