Oui, je suis nun peu triste. Je vous navais donné le lien du blog de Laura, la namoureuse de Steven Defour (le diable préféré de JM Le Pen) en pensant qu'elle allait lui nécrire tous les jours. À son âge, ce serait normal. Moi, quand j'avais vingt ans, j'aurais bien écrit tous les jours à mon amoureuse, même si ça avait été ma voisine. Mais je suis un vieux con, les temps ont changé.

À part dire qu'elle aimait bien l'odeur de sueur des joueurs après un match ! Elle dit pas grand chose la namoureuse. Petite parenthèse : avez-vous déjà pensé à la torture quotidienne subie par les miss quand elles font la bise au vainqueur d'une étape du tour de france ? Ça doit quand même pas être très excitant, sauf si vous êtes tendance zoophilie porcine...

Mais bon, elle me déçoit Laura. Mais j'avais complètement oublié qu'on était en Belgique en plein CEB. Le Certificat d'études de base (aka, fin d'études primaires) et qu'elle doit sans doute bosser à mort pour ne pas le rater pour la deuxième fois consécutive...