Des chercheurs (étasuniens of course) ont passé leur temps à aller dans des restaurants collecter, en toute discrétion, des rondelles de citron qu'ils analysaient ensuite dans leur laboratoire. 70 % des échantillons contenaient des microbes potentiellement pathogènes provenant notamment de matière fécale ou de candida, ce petit champignon invisible qui pousse allègrement dans le vagin.

Ces mêmes microbes se retrouvaient aussi dans la volaille, la viande crue, etc. De quoi regarder d'un autre oeil le ou la serveur(e) qui vient vous apporter votre thé-citron. Et d'envisager sous un autre angle son sourire charmant quand votre commande est déposée sur la table.

Notez que ce n'est pas bien grave. Des microbes, il en faut. Il y en a mille fois plus dans votre cuisine impeccable que dans votre wécé entretenu par des tas de produits inutiles.

Et puis, n'oubliez jamais que la Vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible...