Je me souviens que, fin des années soixante, j'allais chercher une fois par semaine des frites à la friture. Avec un saladier et un essuie vaisselle pour les garder chaudes. Je me souviens que la moutarde était gratuite et que la portion de mayonnaise faite maison coûtait un franc et qu'on la servait à la lourde louche.

Je me souviens du Grand Bazar de Luik. Du temps où les hôtesses de caisse s'appelaient encore "demoiselles de magasin". Et très fières de l'être et s'habillant super classe au temps où les horribles collants n'existaient pas encore. Je me souviens de l'une d'entre elles, une vieille de vingt-cinq ans, qui ne portait que des bas noirs à couture, tellement noirs et tellement à couture que... Mais à six ans, je ne bandais pas encore.

Et la première des mes 100 000 admiratrices qui me dit qu'à 56, je ne bande plus, je l'éjecte de mon profil Facebook...