Pub...
À Tripoli,
l'armée libyenne réalise une pub pour les produits wallons...

atripoli

Tandis que leur Maître vénéré et aimé de tous
se lance dans la chanson
en reprenant un tube
de Julien Clerc...

agadaff

Cela me rappelle une "anecdote" qui m'a été rapportée de nombreuses fois par de nombreux anciens ouvriers de la FN (Fabrique Nationale d'armes de guerre de Herstal). Lors de la guerre des Six jours, la direction recevait de hauts responsables égyptiens afin de leur vanter la qualité des armes fabriquées en bord de Meuse. Plusieurs dizaines d'ouvriers avaient été recrutés pour effectuer des heures supplémentaires. Il leur fallait recouvrir de papier kraft toutes les caisses frappées de l'étoile de David avant l'arrivée des dignitaires égyptiens...

Une autre anecdote, plus drôle. Lorsque je vivais au Mexique, j'avais dû, pour motifs professionnels (oui, il m'est déjà arrivé de travailler), prendre un taxi pour une journée. Le chauffeur m'avait demandé d'où je venais. Belgique. Il connaissait, grâce aux Diables Rouges. De quelle ville ? Liège. il ne connaissait pas. Moi, dit-il, je ne connais qu'une seule ville belge : Herstal ! Là, j'étais resté le cul par terre. Herstal. La "ville" de mon adolescence !!! Et comment connais-tu Herstal ? lui avais-je demandé, plus que surpris. Alors,il avait plongé sa main dans la poche intérieure de son veston pour en retirer un impressionnant Browning ! La meilleure arme du monde, m'avait-il dit. Il était tellement heureux de conduire un client qui avait vécu de nombreuses années à cent mètres de l'usine mythique qu'il m'avait invité à manger dans une "cantina" pas forcément deux étoiles (ni même une demi, d'ailleurs) de laquelle nous ressortîmes plus vacillants qu'autre chose. Puis, en me déposant à la maison (valait mieux que je ne rentre pas au boulot), il m'avait tendu sa carte. Et,n'oublie pas, Pepe : un homme qui a vécu à Herstal, avec moi, il ne paie jamais la course...