Il m'arrive parfois de lire, sur le site du journal Le Soir, le tchatte consacré aux retransmissions de matchs de foot. C'est assez amusant. Je ne parlerai pas ici des insultes qui y sont proférées entre "supporters" de club. Ni de l'orthographe avant-gardiste qui semble y être la norme. Après tout, lorsque l'on intervient, l'on est obligé de taper vite, il y a des inversions de lettres et je connais personnellement une personne qui écrira toujours "j'ai manger" et "le mangé était bon". S'il fallait le lui faire remarque à chaque fois, ce serait épuisant.

Mais, hier, j'ai été témoin de deux trouvailles.

La première, d'une personne qui demande au journaliste si "il y avait bien "ens" sur le penalty" ? Puis, dans la foulée, comme le journaliste ne lui répondait pas, insiste: le "ens" était-il justifié...

Le journaliste a fini par répondre que oui. Il me semble qu'il lui a fallu autant de temps que moi pour comprendre que la personne parlait d'un "hands".

Quelques minutes plus tard, arrive un nouveau participant. Il venait d'apprendre le score.

"Bonsoir Gil, pouvez-vous me dire "à la quellième minute le but a été inscrit" ?

Ça, "la quellième minute", j'avoue, j'avais jamais entendu... J'avais déjà entendu "la quelle quantième"... Mais ça...