22 octobre 2007

camille®

camille® intervient régulièrement dans le blogue "Langue sauce piquante" du Monde.fr. Elle rapporte une anecdote amusante trouvée dans le dernier numéro de "Elle" (celui avec la couverture photoshopée de la très éphémère première dame de France): une photo de celle-ci prise dans un intérieur. Au mur, quelques toiles et une affiche de Raimu et Ginette Leclerc dans... La femme du boulanger... Comme dirait la veuve Martin : sans commentaire. (Au passage, on remarquera que Raimu portait une moustache très en vogue à... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 octobre 2007

No comment

L'ex tsaronne a précisé qu'elle ne ferait aucun commentaire sur son divorce. Une interview dans l'Est républicain, suivie d'une autre dans Elle, voilà qui est paradoxal. À moins que ce ne soit pour illustrer l'expression "parler pour ne rien dire". Ce qui, dans son cas est pardonnable. Ça doit être de la déformation conjugale.
Posté par josephorban à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2007

Elégance

Le tsaron s'est quelque peu énervé devant ces salauds de journalistes qui osaient lui parler de la rupture. C'est vrai que tout le monde s'en fout, mais qu'à force de se "hiltoniser" lui-même, le tsaron ne reçoit jamais rien d'autre que la monnaie de sa mauvaise pièce. Le cabotinage grotesque de l'intronisation à l'élysée, ça, ça intéresse les Français. Mais la rupture, ça c'est du privé. En outre, le tsaron s'interroge aussi. Peut-être que les Français "ont plus de pudeur et plus de discrétion [que vous, journalistes] et un... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 21:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 octobre 2007

On s'interroge

Le scribe Guaino est fâché contre les professeurs qui refusent de lire la lettre de Môquet à leurs élèves. Selon lui, puisque le gouvernement a décidé que c'était un document intéressant et demandé aux professeurs de le lire, ces derniers n'ont pas à désobéir. Le scribe Guaino est fort triste. Il s'interroge même: que sont donc l'éthique et les devoirs d'un professeur dont la nation a payé les études, dont la nation paie le salaire et auquel la nation confie ses enfants ? Et alors ? Jusqu'à preuve du contraire, les professeurs... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 21:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 octobre 2007

Extrait

Extrait du discours sur la pauvreté prononcé mercredi par le chef de gare : "...la solitude poisseuse, celle qui oppresse, celle qui naît de la privation de l'écoute, du soutien, du regard de l'autre, celle qui fait oublier le sentiment d'aimer et d'être aimé". Je ne vois pas le rapport avec la pauvreté. Il devait avoir la tête ailleurs. "Pauv' pitit, va" c'est qu'il tenterait presque de faire pleurer dans les chaumières...
Posté par josephorban à 08:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 octobre 2007

Journée noire

Non seulement sa dulcinée s'en va, mais, en plus, pas un seul train sous lequel se jeter avec cette fichue grève. La vie du petit Nicolas Groseille est loin d'être un fleuve tranquille pour le moment. "Vous avez aimé Jacquie Kennedy, vous allez adorer Cécilia", avait-il dit un jour pas si lointain que ça emporté par l'ivresse de sa victoire et enfermé dans le bunker de sa psychose qui lui fait prendre ses désirs pour la réalité. Seulement voilà, comme tout bon catholique qui ne se respecte pas plus qu'il ne respecte autrui, le... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 octobre 2007

Bénévolat

Afin de lutter contre l'insupportable pauvreté galopant en son royaume, le tsaron aimerait que le bénévolat (ce nouvel esclavagisme à visage humanitaire) soit pris en compte dans le calcul des retraites. J'ai beau retourner ce voeu dans tous les sens, je ne vois pas comment cela résoudrait le problème de la pauvreté.
Posté par josephorban à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2007

Sans titre

Posté par josephorban à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2007

Lettre à Monsieur le Juge des enfants

Monsieur le Juge, Malgré mon jeune âge, ma vie a connu de pénibles épreuves. Papa et maman ne se sont jamais aimés, sinon devant les caméras de la presse. Vous n'êtes pas sans savoir qu'ils viennent de se séparer, aussi je me questionne gravement quant à mon avenir. Je ne vois pas beaucoup papa, il se lève très tôt, à l'heure où je profite encore de mes rêves enfantins et ne rentre que fort tard, traînant derrière lui une odeur de sueur due à ses incessants joggings et, devant une haleine d'eau de Vichy dont il est grand... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2007

L'homme qui tient ses promesses

Je vous avais promis la rupture... La voilà
Posté par josephorban à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]