27 décembre 2013

Retrouvailles

Ce matin, en ouvrant une des caisses de ce foutu déménagement, j'ai retrouvé avec bonheur un cadeau que je croyais perdu. Un ami m'avait offert L'abécédaire de Gilles Deleuze en DVD. En guise de générique, avant chaque lettre, on voyait Gilles entouré de dizaines d'étudiants venus suivre son cours comme s'ils allaient au ciné. Disons qu'on devinait Gilles, plutôt, perdu qu'il était dans un lourd nuages de diverses fumées. Ce générique serait sans doute interdit aujourd'hui. On peut retrouver l'abécédaire en entier sur YouTube. Je... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 11:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 décembre 2013

Des parfums

Je viens de lire une interview sans grand intérêt de Chiara Mastroianni qui est la fille de son père, mais aussi celle de Catherine Deneuve. Chiara nous parle des parfums. Elle raconte une anecdote amusante. Quand elle était petite, avant de passer à table, elle faisait comme son père, elle humait le contenu de l'assiette. C'est comme cela que l'on doit faire. C'est le meilleur apéritif qui soit. Cela mettait sa mère en colère qui lui disait qu'elle se comportait, je cite, comme un animal. Ah ! Les bonnes manières. Que de choses ne... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 21:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 décembre 2013

Autre chose que des tags

C'est André Stas qui m'a envoyé ce lien dans lequel on peut voir que des artistes anonymes peuvent mettre un peu de rose dans le gris des villes. Personnellement, j'aime bien cette intervention-ci : Sur ce lien, il y en a une petite cinquantes d'autres : http://memolition.com/2013/02/02/the-best-examples-of-street-art-in-2012-48-pictures/  
Posté par josephorban à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 novembre 2013

Deviner ton genou...

... sous ton jeans de seize ans... J'en avais deux de plus, du silence plein les dents... Puis t'attendre sous la pluie, plus de trois heures durant. Ne pas croire à ta main qui glissait vers la mienne, c'était déjà l'hiver qui dessinait toute ma vie de neige. Mon regard d'enfant triste auprès d'une cheminée quand tes yeux me mataient, je me demande encore pourquoi ? Notre premier cinéma quand tes lèvres osaient et que les miennes pas. Puis ton iguane langue  qui gobait la mienne goyave. J'étais déjà très con et je le suis... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2013

Encore un Inutile...

... enfin, du point de vue des esclaves du quotidien qui se pensent utiles et qui nous chient dessus à longueur de vie. Le genre d'inutile qui me fait encore sourire d'aise avant de fermer le trou de mon cul (le plus vite possible, Allah, merci)... Merci à André, avec qui je tchatte depuis près de trois heures maintenant, tenant des propos d'une haulte misanthropie auprès de laquelle Hiroshima et Nagasaki semblent fientes de colibris... http://www.youtube.com/watch?v=LJfX-iTON5E
Posté par josephorban à 21:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 septembre 2013

Une haie de ronces hors du pied

Ouf ! Je commençais à désespérer. Pourtant, je ne suis pas allé à Lourdes. Ni même à Banneux. Hier, je suis allé visiter un appartement. Il était occupé depuis plusieurs années par une dame âgée. Elle devait partir à regrets car monter à l'étage lui faisait trop mal. Je comprenais ses regrets. C'est une petite rue fermée, vingt maisons à peine. Impossible d'y circuler, sauf pour les habitants, car la rue est fermée par des escaliers. Un coin de silence dans la ville. Des petits magasins à portée du pied. Des commerçants que je connais... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 18:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

24 août 2013

Merci à Jean-Louis

... pour cet envoi. Bon, c'est facile, je l'admets, mais ça fait partie des petits bonheurs de la vie.  http://www.youtube.com/watch?v=9G3zhxBHK3Q
Posté par josephorban à 21:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 août 2013

... qui a r'trouvé son chat;

Il y a deux jours, une dame qui habite dix maisons plus bas que chez moi, est venue déposer un avis signalant la disparition soudaine de son chat. Elle demandait au voisinage de bien vouloir vérifier si le chat n'était pas entré dans une cave. Il participait sans doute aux olympiades de de la prolongation de l'espèce. Je ne suis pas allé voir dans la cave, c'était inutile. Belle, ma bâtarde siamoise ne supporte pas d'autre présence que la mienne. Dès que quelqu'un vient, elle se barre. Alors, un chant inconnu, il a pas intérêt à poser... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2013

C'était froid

(un peu), mais c'était bon . Rien de meilleur qu'une douche sous une pluie d'orage. Je suis donc sorti (en jeans) pour remercier le dieu Tlaloc d'un peu rafraîchir l'atmosphère. Au Mexique, je sortais entièrement nu. Mais, là, personne ne pouvait me voir dans le patio, à part ma compagne d'alors qui levait les yeux au ciel en me disant que j'étais vraiment dingue, et puis, là, la pluie était souvent tiède... Non, non, pas de photos du plus grand écrivain de la rue Bois l'Evêque sous la pluie. Je ne tiens pas à donner des naussées à... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2013

Des hasards, parfois

Ce matin, j'étais avec mon ami Jean-Louis Vanesch sur le parking du GB lorsque nous entendons une voix: "Hé, Jean-Louis ! Joseph ! Depuis le temps" ! C'était Pierre Houcmant. Un photographe, tout comme Jean-Louis. J'aimais bien son travail. J'aimais bien le type aussi, mais cela fait au moins dix ans que je ne l'avais plus vu. Je dois bien avouer que je serais passé près de lui sans le reconnaître. C'était un ancien de Saint-Luc aussi. Un ancien de la classe Grooteclaes. De ceux qui avaient appris à voir avant de déclencher... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]