19 août 2013

Je me souviens XIX

Je me souviens avoir découvert l'oeuvre de Violette Leduc, par hasard, un an après la mort de papa. Je me souviens que René de Ceccatty m'a dit un jour l'avoir découverte au même âge que moi. Je me souviens que, malgré sa laideur physique et son homosexualité déclarée, j'étais tout de suite tombé amoureux d'elle. Je me souviens que mon rêve d'adolescent était de descendre en France pour lui dire: "Violette, je vous aime". Je me souviens qu'elle était déjà morte à l'époque de ce rêve. Je me souviens de la première phrase de... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 23:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 août 2013

Je me souviens XVIII

Je me souviens de Concetta di Maria une chanteuse italo-liégeoise à la carrière très brève, mais qui avait gagné une concours organisé par la RTB de l'époque. Je me souviens qu'on disait qu'elle était vendeuse au Grand Bazar ce qui, fin des années 60, était considéré presque comme l'équivalent d'un poste de ministre pour une femme. Je me souviens que certains disaient qu'elle n'aimait pas les hommes. Je me souviens que je ne comprenais pas ce que ça voulait dire... https://www.youtube.com/watch?v=mceStXxfi4c
Posté par josephorban à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2013

Je me souviens XVII

Je me souviens que Herman Van Springel, alias "Monsieur Bordeaux-Paris", a perdu le Tour de France 1968, pour une trentaine de secondes, dans la dernière étape derrière le Hollandais Jan Janssens. Je me souviens qu'il avait dû troquer le maillot jaune de son équipe "Mann" contre un maillot rose pour ne pas être confondu avec le vrai maillot jaune. Je me souviens qu'on s'en foutait puisque, à l'époque, la télé était en noir et blanc. Je me souviens qu'au lendemain de sa défaite, mon jeune voisin (la trentaine à peine alors) avait... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2013

Je me souviens XVI

Je me souviens que l'on allait acheter des frites dans une friture et pas dans une infâme friterie. Je me souviens du saladier en faïence et du drap de vaisselle qui servait à garder les frites au chaud. Je me souviens que la moutarde était gratuite et que la mayonnaise maison était servie à la louche. Je me souviens qu'il n'y avait pas de ketchup, ni de sauce andalouse, ni d'autre merdes semblables. Je me souviens que les frites étaient meilleures dans les fritures que dans les friteries mais qu'elles n'arrivaient pas à la cheville... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2013

À propos de

Merci à Phil qui vient de m'envoyer ce document à propos du cinéma Le Crosly...
Posté par josephorban à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2013

Je me souviens XV

Je me souviens m'être, par une nuit très profonde, retrouvé dans un pâle bistrot de la rue Saint-Denis à Paris. Les filles venaient y faire une pause-café entre deux passes. Je me souviens de cette grande Black qui, apprenant que j'étais Belge, m'avait dit qu'elle connaissait bien la Belgique. Qu'elle avait travaillé six mois à Borgworm *. Je me souviens que j'avais éclaté de rire. Je lui avais expliqué pourquoi. Elle avait ri aussi. Je me souviens lui avoir offert un autre café avant de me glisser dans la nuit. * Borgworm est le nom... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 13:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 août 2013

Je me souviens XIV

Je me souviens du perroquet multicolore et clignotant qui servait d'enseigne au cinéma "Le Crosly" au début du Boulevard de la Sauvenière à Liège. Je me souviens que c'est le premier cinéma où j'ai mis les pieds, invité par ma soeur. Je me souviens que c'était un Maciste contre je ne sais plus qui. Je me souviens que je n'avais pas aimé le film. Je me souviens de la lampe de poche que tenait en mains l'ouvreuse. Je me souviens que je ne comprenais pas ce que voulait dire "chocolatglacébonbonsesquimaux" qu'elle prononçait comme une... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 13:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 août 2013

Je me souviens XIII

Je me souviens du mensuel Salut les copains  illustré par les photos, étonnantes, de Jean-Marie Périer. Je me souviens que Jean-Marie Périer était le fils de l'acteur François Périer avant d'apprendre qu'en fait, il était le fils d'Henri Salvador. Je me souviens que Jean-Marie Périer était tellement amoureux de Françoise Hardy qu'il parvenait à la rendre bandante dans ses portraits. Je me souviens d'une interview de Jacques Dutronc dans laquelle il expliquait comment il était parvenu à extirper Françoise des objectifs Nikon du... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2013

Je me souviens XII

Je me souviens du petit transistor beige foncé de marque Nordmende qui suivait papa partout. Je me souviens l'avoir démonté complètement pensant y découvrir les présentateurs minuscules qui, une fois libérés, allaient se mettre à retrouver leur taille normale pour me dire bonjour. Je me souviens que, tous les matins, on devait faire silence car papa écoutait Les dernières nouvelles de demain de Geneviève Tabouis sur Radio-Luxembourg. Je me souviens que je ne comprenais rien à ce qu'elle racontait. Je me souviens qu'elle commençait... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2013

Je me souviens XI

Je me souviens de Gilbert Etienne qui, dans les années 70, était préfet de l'Athénée de Herstal que je fréquentais alors. Je me souviens que, parfois, quand le prof de dessin ou celui de latin était absent, c'était lui qui venait donner cours. Je me souviens que c'étaient des cours admirables et que le personnage était alors tout autre qui celui qui se sentait obligé d'endosser le costume d'emmerdeur que réclamait sa fonction de préfet. Je me souviens avoir décidé un jour qu'il était hors de question que l'on fasse la bise aux filles... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 15:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]