11 août 2011

Benoît Toulmonde

C'est un voisin, quelques maisons plus haut que chez moi. Un monsieur qui, toute sa vie durant, s'est levé à quatre heures du matin tous les jours pour gagner sa vie. Sans doute n'a-t-il jamais pris un seul jour de congé maladie. Il me parle de l'Angleterre. S'offusque du comportement des voyous. Songe à tous ces commerçants honnêtes qui ont vu leur commerce brisé. On ne peut pas lui donner entièrement tort. Par exemple, je me suis demandé comment il se faisait que tous ces voyous qui n'avaient rien possédaient tous (ou presque) un... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2011

580.000.000 de dollars

C'est la somme que les USA aura versée pour l'aide humanitaire dans la corne de l'Afrique. À côté des 917 milliards d'euros volatilisés en deux jours (mais pas pour tout le monde) sur le marché boursier, c'est comme si je donnais un mégot de cigarette aux Soudanais pour leur dire de tenir le coup...
Posté par josephorban à 20:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2011

Yo-yo

Depuis vendredi dernier, ils regardent une partie de tennis verticale. Les yeux levés vers leurs écrans et puis baissés vers leurs pieds? Qui ça? Les employés des Bourses mondiales. Vendredi, c'était la chute, lundi aussi, mardi, ça remonte. Mercredi, ça dégringole de nouveau. Selon certains, cela représente 917 milliards d'euros (!!!) partis en fumée. Enfin, en fumée, sans doute pas pour tout le monde.  Comme si 2008 n'avait pas suffi. Tous ruinés dans dix mois, comme le prédit Attali?  Pourquoi pas? Nous, les salauds de... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 19:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 juillet 2011

Le malheur des uns

En Belgique, depuis ce premier juillet, le tabac est totalement interdit dans les bistrots. Voilà qui fait le bonheur de ceux qui sont allergiques à la nauséeuse odeur de cette herbe, qui ont le haut-le-coeur en sentant un fumeur à cent mètres, assassin leur empêchant de jouir pleinement des effluves des gaz d'échappement... Donc, aujourd'hui, finie la pestilence tabagique... Seulement, voilà, voilà, place à présent au parfum aigre de la bière ayant dormi au fond des éviers pour épouser celui non moins agréable des pissotières. Cette... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2011

Une rose de mai

Un ami m'a apporté, voici quelques jours, quelques anciens numéros du "Monde Magazine". En couverture du n° 86, on célèbre le 10 mai 1981. Une photo en noir et blanc, une foule, les mains levées et, au milieu de celles-ci, une jeune femme anonyme brandissant une rose. Trois semaines plus tard, la dame écrit. Elle s'est reconnue sur la photo. Elle raconte brièvement le souvenir de cette nuit.  Elle s'appelle Annie Raucoules et habite à Paris. En tant que dinosaure du même âge qu'elle, je tiens à lui tirer un grand coup de... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2011

Il filme

Comme des millions de gens à travers le monde, il filme.Il filme des choses sans aucun intérêt. Une ville un vendredi après-midi. Une ville grise. Un peu comme Liège. Un chanteur de rues chantent dans la rue. Les gens shoppinguent. On se demande pourquoi filmer cela. Pour dire qu'on était là? Je ne sais pas. Les signaux sonores aux passages pour piétons sont très sonores. Les gens marchent comme ils marchent dans toutes les villes. C'est une ville grise. Un peu comme Liège. Un peu plus, un peu moins. Cela n'a pas d'importance. Il... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2011

Le temps qu'il fait 2

En attendant, il pleut. Sans discontinuer, ou presque, depuis le début de l'été. Wallon, sois fidèle au cresson. Evidemment, tout le monde râle. Surtout la triste plèbe qui n'a que juillet pour tenter d'oublier onze mois de labeurs emmerdants et de moins en moins bien payés. Je te l'avais dit, on aurait dû partir en août! Mais en août, on sait pas ce qu'on aura, en attendant, en juillet, au moins, on le sait.  Je m'en fiche un peu. Je n'ai pas ce genre de discussion futile mais ô combien importante dans les nobles cellules... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2011

Le temps qu'il fait

En mars de cette année, j'avais lu, sous la plume d'un éminent spécialiste dont l'Histoire a déjà oublié le nom que l'été 2011 serait caniculaire en Belgique. L'homme était tellement sûr de son fait, que je me suis mis à planter ananas, cocotiers et autres arbres tropicaux dans mon demi-are de jardin. Deux mois plus tard, sous la plume d'un autre spécialiste tout aussi éminent et don l'Histoire a également oublié le nom, je lisais que l'été 2011 en Belgique serait pluvieux. Du coup, ai-je déplanté ananas, cocotiers et autres arbres... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2011

Guerre civile

Depuis le "printemps arabe", les journalistes parlent beaucoup de la possibilité d'une guerre civile en Syrie, au Yémen et dans d'autres pays voisins. En Libye, on y est déjà. Et si on regardait plus près de chez nous? À Bruxelles, par exemple? La Belgique n'est pas, contrairement à ce que l'on essaie de nous faire croire, dans une impasse: elle est au fond d'un cul-de-sac une nuit sans lune. Et cette nuit est déjà longue de quatre cents jours. Un record! Le moindre murmure, le moindre souffle, le moindre pas peut tout déclencher.... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 19:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 juin 2011

Ciao, brutto

On a beaucoup parlé du "Printemps arabe". De la "victoire" des peuples tunisiens et égyptiens. Je reste souvent dubitatif et pessimiste face à ces apparences de victoire. Les révolutions, ça tralalère souvent, même si ça fait du bien aux premiers jours. On ne passe pas de vingt ans (ou plus) de dictature à la "démocratie" en un mois. Ni même, peut-être, en une génération. Une dictature, ça ne s'appuie pas seulement sur une police secrète féroce. Les tyrans ont l'intelligence obscène. Ils savent que leurs esclaves leur sont tous... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]