... c'est la fête des amoureux. L'équivalent de notre saint Valentin. C'est aussi, et surtout, le coup d'envoi de la coupe du monde. Un coup d'envoi assez calme dans le quartier. Les communautés brésilienne et croate étant quasi inexistantes, on ne risque pas d'être éveillés sur le coup de minuit par des concerts de klaxons. Une bonne chose.

Dans ma ruelle, pas encore de drapeau belge, mais on voit déjà, aux alentours, des premiers drapeaux italiens, espagnols... Les prochaines nuits risquent d'être chaudes en bruits divers...