Entre 1925 et 61, les soeurs de Bon secours accueillaient les pécheresses irlandaises dans leur couvent pour qu'elles puissent accoucher avant de confier ces enfants de putains aux "bons soins" des religieuses. C'est que, à l'époque, pour les femmes, il ne faisait pas bon d'écarter les jambes avant le mariage.

Pendant près de 40 ans, près de 800 gosses ont ainsi passé l'arme à gauche faute de soins les plus élémentaires. Après quoi, les soeurs balançaient les corps dans la fosse septique du couvent. Sans doute les corps décomposés faisaient-ils un bon engrais pour leur jardin. Tout ça dans un silence religieux. Normal, les mères célibataires étaient frappées d'ostracisme, chassées de leur village ou de leur ville. Un peu comme en Belgique au 19ième siècle... Quant aux pères, ben, ils s'en foutaient royalement. Ils poursuivaient leurs tournées des tavernes en espérant y trouver d'autres gueuses légères...