Ce matin, j'ai trouvé cet article assez amusant paru sur le site de Rue 89 :

http://rue89.nouvelobs.com/2014/02/13/allez-baraki-affone-peket-249840

Au début, je pensais qu'il avait été écrit par un Français qui voulait se foutre de la gueule du français parlé par les Belges. Eh bien, non. L'auteuse de ce papier est une étudiante belge en journalisme qui fait son stage sur le site en question. Et, à lire les termes qu'elle explique, on peut même croire qu'elle est originaire de la cité de moins en moins ardente. Mais elle a encore beaucoup à apprendre.

Non, Stéphane, une fricassée, ce ne sont pas des oeufs brouillés avec du lard. Ce sont des oeufs sur le plat avec une (ou deux) tranche(s) de lard. Existe aussi la variante devenue plus rare mais tout aussi délicieuse de la fricassée aux pommes où les oeufs sont remplacés par des tranches de pomme.

Non, Stéphane, un baraki, ce n'est pas un beauf, c'est pire que ça, c'est un gros con en général quart-mondiste. À l'origine, cela désignait les gens habitant dans des baraques.

Non, Stéphane, un "lard", ce n'est pas une guimauve. C'est juste une forme de guimauve. Rose et blanche, d'où son nom. Les guimauves se vendent surtout en période de Saint-Nicolas et sont aromatisées à la fleur d'oranger, contrairement aux lards.

Quant aux chiques, du moins à Liège, elles désignent uniquement les bonbons et non les chewing-gum. Tu as raison de préciser que le peket est un alcool liégeois (bien que fabriqué en Flandre le plus souvent) car si tu demandes un peket à Bruxelles, le garçon te regardera avec des yeux de merlan frit. Se demandant quelle langue tu parles.

Tu aurais pu aussi parler du mot-sésame liégeois. Celui que tout étranger apprend en premier dès qu'il pose, hélas, le pied dans la cité de moins en moins ardente pour un séjour plus ou moins long. Je veux parler du mot "oufti". Totalement intraduisible. Exclamation pouvant marquer la surprise, l'admiration, le dégoût... Il existe plusieurs superlatifs au mot "oufti" qui se traduisent par la multiplication des "i".

Bon, j'en déduis, peut-être abusivement, que tu fais tes études en "comu" à l'Université de Luik. Ce qui expliquerait tes lacunes. Mais, comme je suis bon, je ne te moflerai pas, allez disons un 12/20 pour ne pas t'infliger une deuxième sesse. (Ça existe encore ça) ?