11 février 2014

Mentir, dit-il

Il y a toujours quelque chose d'encombrant chez les gens qui ont sombré dans la littérature (étant entendu qu'écrire ne peut jamais conduire qu'au naufrage). C'est que les lecteurs (quand vous en avez) vous prennent au pied de la lettre. Ils vous assimillent à vos phrases. Ils pensent bien souvent que vos textes vous représentent.  Cela m'a déjà valu pas mal d'ennuis. Dans le meilleur des cas, pour remarque, j'avais : "mais comment un type aussi gentil que toi peut-il écrire des choses aussi immondes" ? Ben, justement, parce que... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 21:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 février 2014

Lucidités

J'aime beaucoup Michel Galabru. Avec Michel Simon, c'est un de mes "acteurs préférés", même s'il a joué dans beaucoup de navets. Dans les contemporains, j'ajouterai Fabrice Lucchini. Je n'ai pas d'actrice préférée. Je préfère de loin le théâtre "nô" où les rôles féminins sont tenus par des hommes. Je viens de lire une interview de Galabru dans laquelle il disait que sa vie était un échec (comme si la vie pouvait être autre chose). Vous savez, dit-il, des femmes, j'ai commencé à en voir dès que j'ai eu un peu d'argent. Quelle lucidité.... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2014

Aphorisme

La vie est un sport qui se joue tout seul et, à la fin, c'est toujours la mort qui gagne.
Posté par josephorban à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2014

Belgacom's saga. pas encore fin

En fin d'après midi, je reçois un appel sur mon portable. Un mec qui m'appelle en flamand. Comme je lui dis que je comprends pas, il tente de me parler dans un semblant de français. Si tout va bien, je devrais avoir le téléphone le... 11 mars ! Fabuleux non ? Bon, espérons qu'il n'y aura pas un tsunami de la Meuse. On ne sait jamais. Bon, aussi, il ne m'a pas précisé de quelle année il s'agissait.
Posté par josephorban à 00:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 février 2014

T'as d'belles mains, tu sais

Un jour, il y a longtemps, hein, un type me demandait comment je faisais pour écrire de si beaux textes d'amour (oui, je dois en avoir écrit quelques uns, peut-être même plus) ? Tu dois être amoureux à mort pour écrire ça ?  Ben non, justement, quand on est amoureux, on ne peut écrire que des textes d'amour imbécile. Les poèmes d'amour exigent une solitude totale et profonde. On n'écrit pas l'amour à quelqu'un qu'on aime.  Je vais sans doute vous étonner, mais j'ai déjà été amoureux. Si, si, je vous le jure. Et vous savez... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 00:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]