Ce matin, je sors de chez moi pour aller acheter le journal. Miracle, le technicien de Belgacom sonnait chez moi. Je sais, me dit-il, je devais normalement venir demain, mais en l'absence d'un client, comme j'étais dans le coin, je me suis dit que j'allais passer chez vous, depuis le temps que vous attendez. De fait, j'étais content.

Puis, je vois le regard de l'homme s'assombrir. Où y sont les panneaux d'interdiction de stationner ? Il m'explique. On doit normalement placer ces panneaux trois jours avant les travaux, histoire que les riverains puissent en tenir compte. Je lui fais remarquer qu'il n'y a pas de voiture et qu'il peut très bien commencer à creuser. Ah ! Vous croyez que ça va comme ça ? Quand les panneaux sont mis, ça veut dire que la police nous autorise à creuser. On peut pas creuser un trottoir comme ça ! Furieux, il téléphone à un collègue au bureau. Il donne mes coordonnées. Comment ça, t'as oublié de demander les autorisations ? Ouais, ça arrive, ça arrive, t'as que ça à foutre de ta journée et t'es même pas capable de le faire. Je t'ai déjà dit que t'étais un gros con, je me demande comment on te garde. C'est pas la première fois que tu me fais le coup.

Il raccroche. Il a l'air embêté. Il faut tout reprendre à zéro, me dit-il. (Déjà qu'on n'avait pas avancé d'une case). Je lui signale, par précaution, que je serai à l'hôpital du 17 au 24. Ah, me dit-il, parce que vous croyez qu'on aura les autorisations avant le 24 ? En général, il faut trois semaines, un mois. Quand tout va bien...

Faut pas demander si quelque chose va mal ! 

Résumons : en étant optimiste, il reviendra donc le premier mars. Après, il me faudra encore attendre la venue du technicien pour venir raccorder le modem. Si tout va bien, je peux espérer que j'aurai le téléphone pour Pâques. Ou à la Trinité mironton, mironton, mirontaine...

https://www.youtube.com/watch?v=nkSYLi2N9zs