02 février 2014

Le Fabrisssse de la Butte

Chaque rue a son Fabrisse. Quand j'habitais au Bois, quatre maisons plus haut, il y avait Fabrisse (prononcer "Fabrèsssssse"). Il venait au moins trois fois par semaine, soit à sept heures du matin, soit à onze heures du soir pour me demander soit des cigarettes, soit de lui lire ou de lui écrire une lettre. Il était analphabète. Pas un méchant mec, mais un emmerdeur de première. Le genre de gars qui hurle quand il murmure. Comme on dit ici, il émargeait au Cpas mais tout le monde dans la rue savait qu'il travaillait au noir. Je me... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 16:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 février 2014

Kramer, l'oukase II

Le plus difficile, dans cette histoire, était d'entretenir le mystère. J'avais un peu l'impression de "trahir" mes amis en ne les mettant pas au courant.  De plus, Lukas entretenait une correspondance avec sa soeur Hannah qui, elle-même en entretenait une autre avec "Mon cher Joseph Orban". Pas simple de jongler avec tout cela. J'ai finalement vendu la mèche le jour du décrochage. Finalement, tout le monde avait ri. Même les acheteurs. Après tout, sans me comparer à eux, ne dit-on pas que, en son temps, Magritte avait réalisé de... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 12:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 février 2014

Question de genre

Pourquoi visite-t-on la Costa Brava mais le Costa Rica ? Mystère. Pas seulement de la langue française. Au Mexique, je ne sais pas si c'est vrai dans les autres pays hispanophone, les gens boivent una cocacola (logique) mais commandent un cuba libre (même si j'ai déjà entendu certains puristes dire una cuba libre). Curieusement, ils disent aussi un tequila qui est féminine chez nous. Les plus sages justifient ce genre en disant que c'est une forme d'apocope de "un alcool de Tequila". Les plus machos en disant que c'est un alcool fort,... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 12:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]