Ce matin, je faisais des recherches sur goug pour connaître la recette des quenelles. Par simple curiosité, pas parce que je préparerais un gueuleton pour après-demain. Ben, j'ai dû chercher. Parce que, je tombais chaque fois sur Dieudonné. Ça m'énerve, cette histoire. Je ne sais pas qui a fait cette subtile analyse qu'il s'agissait d'un salut nazi caché. C'est juste une "queuenelle", un geste obscène dissimulé. Et, vu la longueur suggérée, quelque peu prétentieux. En tant qu'humoriste, Dieudonné devrait savoir que les plus courtes sont les meilleures. Et ce n'est pas valable que pour les histoires.

Comme c'est la monde, je vous envoie donc aussi une quenelle pour la Saint-Sylvestre que je vous souhaite la plus agréable possible.

aq

Et une de chez Bocuse, en plus, pas une des Restos du Coeur qui ne désemplissent pas et qui, à mon avis, est une entreprise d'avenir...