25 décembre 2013

Le mensonge

Je suis un peu étonné du commentaire violent que mon vieil ami Avek vient de laisser sur mon blog. Certes, comme tu dis, la solitude enragée est aussi un mensonge. Je te l'accorde. C'est logique puisque tout, dans la vie, est mensonge. Mais je me souviens aussi d'un temps, pas tellement lointain où tes propos contre les couples étaient mille fois plus hiroshimaesques que les miens !!!  Mais ce n'est pas bien grave, cela ne m'emp^che pas de te souhaiter un excellent 57ième anniversaire :)
Posté par josephorban à 19:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 décembre 2013

Suis-je vraiment une ordure ?

Voici quelques années, un ami que j'avais perdu de vue depuis les humanités, m'avait invité à manger chez lui. Sa compagne n'était pas très d'accord. Elle avait été étonnée d'apprendre que son ammi me connaissait. Que j'étais un homme méchant. Mon ami lui avait dit: "Joseph, méchant, je ne connais pas de mec plus gentil que lui". À la décharge de la dame, elle ne m'avait jamais croisé, sans que je la remarque, que lors de vernissages, du temps où je faisais semblant d'être journaliste.Là, j'admets que je n'étais certainement pas un... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 17:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 décembre 2013

Le couple, ce mensonge inutile

Dans ma vie, j'ai commis l'erreur de tomber amoureux trois fois. Je veux dire vraiment amoureux. De style plus con que moi tu meurs, le genre à attendre des heures sous la pluie, dans le vent, sous la neige, toutes ces imbécillités que l'on comprend chez les adolescents, que l'on pardonne avec un sourire triste en n'osant pas leur dire: "attends, tu vas voir ta tête quand l'autre se barrera". J'ai même poussé la connerie à vivre en couple ! Je veux dire vraiment. Même maison, même chambre jusqu'au même lit ! C'est dire. Et, après un... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 16:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 décembre 2013

Merry Christmas, mon cul

Je vais sans doute vous étonner, mais je n'ai jamais été un grand fan des réveillons. Si, si, je vous le jure. Ça doit venir de mon enfance. On ne les fêtait pas systématiquement. Je me souviens surtout de celui de l'hiver 60. Une année noire pour la Belgique. Les flics avaient même tué des ouvriers devant la gare des Guillemins. Le journal la Wallonie avait été censuré pour avoir titré "Soldats, ne tirez pas sur vos frères". Papa avait décidé d'inviter ses frères et soeur à passer le réveillon à la campagne. Ma mère, qui était une... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2013

Les amours épistolaires

C'était vers le milieu des années 80 à une époque où j'acceptais encore d'aller m'emmerder dans des soirées ou congrés littéraires. Curieusement, à chacune de mes lectures, il y avait toujours bien l'une ou l'autre idiote qui avait dû couler pendant ma lecture,  ah ! le timbre de ma voix, la beauté de mon texte ! et qui s'arrangeait pour me le faire savoir et plus si affinités dès ma descente de scène. J'étais surtout passé maître en cécité et surdité de manière à pouvoir rentrer seul et peinard chez moi. J'étais, cette... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 14:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 décembre 2013

Coïncidences

Le même jour, à quelques heures près. Monsieur Kalachnikov vient de mourir. Son invention lui a valu de croûler sous les médailles soviétiques. Elle a permis de tuer plusieurs centaines de milliers de personnes de Moscou jusqu'au fin fond de la Sibérie. Elle fait encore des ravages aujourd'hui, en proportions moindres bien entendu, vu que nous sommes, paraît-il, en temps de paix. Quasi tous les journaux du monde ont annoncé sa disparition. Monsieur De Duve vient de mourir. Prix Nobelge de médecine, ses travaux n'ont tué personne,... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 14:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]