Vous ne connaissez sans doute pas Valdeci Sobrino Picanto que nous appellerons Valde. Il vit dans le petit village d'Apore au Brésil. Il y est pasteur. Sans doute dans le but de faire revenir les brebis égarées au sein de son église, Valdi est parvenu à convaincre la population que Dieu avait non seulement béni son pénis mais avait aussi accordé le droit à son goupillon de secréter du lait qu'il suffisait de venir tèter à la source pour obtenir le paradis !

Maintenant qu'il est en prison, on ne sait pas s'il tient le même discours à ses compagnons de cellule.

Ah ! les oraisons orales sont quand même préférables aux funèbres... Valde a peut être confondu avec les oraisons jaculatoires...