... le sport et la politique ! C'est ce que j'entends braire depuis que je suis petit. Comme si le sport n'était pas politique. Comme s'il ne relevait pas de l'économie ! Et, comme aujourd'hui, l'économie dirige le politique, c'est encore plus vrai.

Alors, ces derniers temps, on en a entendu, des conneries. En Belgique, c'est à peine si on ne plébiscite pas l'entraîneur des Diables Rouges comme Maître d'un nouvel Etat brisant la barrière des langues, réunissant tous les Belges dans la fraternité, blablabla, etc. Notez que Willy Premier s'est démarqué de cette démence en disant: "que les politiques me fichent la paix et me laissent faire mon boulot.

En France, c'était encore pire. En Ukraine, les Bleus étaient à Waterloo. Et voilà qu'Austerlitz était à Paris quelques jours plus tard ! On a pu lire des grotesqueries en veux-tu, en voilà. Les Bleus DEVAIENT gagner sans quoi la France allait sombrer plus rapidement encore que le Titanic !!! Rien de mieux que d'aller à Rio pour relancer le pays. L'évidence même. Il n'y a que le foot pour relancer l'économie.

Demandez donc aux Espagnols, eux dont leur éqpuie à remporter la CM voici trois ans, ce qu'ils en pensent...