Je me souviens des piles plates Varta, de leur triangle jaune sur fond bleu. De leurs deux lamelles de cuivre qu'on devait déplier pour qu'elles puissent entrer dans le transistor. Je me souviens que, une fois mortes, je les dépeçais avec un couteau de cuisine et qu'il en sortait une sorte de goudron nauséabond. Je me souviens qu'après, il y eu la pile Wonder, celle qui ne s'use que si l'on s'en sert. Je me souviens que les radios françaises disaient toujours Vonder.

Je me souviens de mon premier livre de lecture élémentaire (c'était le titre), on apprenait que "À Ninove, Annie a vu un avenue". Je me souviens que tous les "n" étaient écrits en rouge. Je me souviens que la lettre "v" était illustrée par une vipère. 

Je me souviens qu'on devait écrire dans des cahiers dont les lignes étaient semblables à des portées musicales. Histoire de nous apprendre que le "l" était plus grand que le "i". Je me souviens que l'oubli du point sur le "j" minuscule était considéré comme une faute d'orthographe. 

Je me souviens que j'étais particulièrement fort dans les tables de multiplication par 1 ou par 10.