aisin

 

Elle vient de remporter le titre mondial de saut à la perche féminin (si, si), elle a critiqué deux athlètes suédoises qui s'étaient peint les ongles aux couleurs de l'arc-en-ciel, elle admire la loi anti-gay du Grand Poutine. Elle n'aime pas les pédés: "Les Russes sont des gens normaux. Ici, les hommes vivent avec les femmes et les femmes avec les hommes".

Grande championne, mais petite merde. Ce n'est pas incompatible.

Ça m'a fait penser à mes années mexicaines. Là, on me disait souvent qu'avant l'arrivée des touristes américains, il n'y avait pas un seul "puto" au Mexique et que, maintenant, il en pleuvait. Ils en parlaient comme d'un virus inoculé par la CIA...