06 août 2013

Je me souviens, précision

La semaine dernière, j'ai lancé un appel à l'aide pour la confection d'un "je me souviens" façon Perec. J'ai déjà reçu plusieurs réactions. J'avais bien précisé qu'il s'agissait d'un je me souviens "belche". Typiquement moules-frites-cara pils. La Jupiler ou la Stella étant devenues hors de prix.  Tant mieux pour vous si vous avez des souvenirs bretons,moscovites ou inuits, mais ils n'ont pas leur place ici. C'est du 200 % belche, flamand, wallon, bruxellois ou germanophone. Il y a matière. Je me souviens que les frites étaient... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 21:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 août 2013

Je me souviens IV

Je me souviens de Benoni Beheyt qui, à Renaix, en 1963 eut l'audace de devenir champion du monde cycliste devant le tsar de l'époque, Rik Van Looy. Ce dernier fit tout son possible pour briser la carrière de son équipier et il y arriva très facilement. On n'entendit plus parler de Benoni.  Je me souviens que j'ai toujours détesté Rik Van Looy que l'on surnommait l'Empereur d'Herentals, lui qui reste encore à ce jour le seul cycliste à avoir remporté au moins une fois toutes les "classiques" du calendrier. Je me souviens qu'on... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 21:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 août 2013

Cinq jours déjà

... que les astrologues de la météo nous promettent orages et pluies torrentielles sans qu'il tombe la moindre fiente de moineau. Ça énerve les gens. Ça énerve encore plus les autres astrologues de la climatologie qui osent nous affirmer que l'hiver 2034 sera terrible. Je propose donc aux Messieurs Dames de la météo de nous dire, dorénavant, le temps qu'il a fait hier, comme ça on pourra dire qu'ils ne se trompent jamais et tout le monde sera content...
Posté par josephorban à 01:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 août 2013

Pipi, caca, sotsot, Picasso...

Parmi mille autres, il y a une anecdote célèbre, vraie ou pas, à force d'être répétée, elle est devenue vraie, qui entoure Picasso. Un jour, une dame (Picasso était déjà célèbre) vient le trouver lors d'un vernissage et lui dit "oh Maître, je vous admire beaucoup, je voulais vous dire que mon fils, qui a cinq ans, peint vraiment comme vous". Et Picasso de répondre à cette idiote: "Vous savez, Madame, moi, à cinq ans, je peignais comme Velasquez". Ce qui était vrai. Depuis tout petit, j'ai toujours été attiré par la peinture. Oh, de... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 00:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]