(un peu), mais c'était bon . Rien de meilleur qu'une douche sous une pluie d'orage. Je suis donc sorti (en jeans) pour remercier le dieu Tlaloc d'un peu rafraîchir l'atmosphère. Au Mexique, je sortais entièrement nu. Mais, là, personne ne pouvait me voir dans le patio, à part ma compagne d'alors qui levait les yeux au ciel en me disant que j'étais vraiment dingue, et puis, là, la pluie était souvent tiède...

Non, non, pas de photos du plus grand écrivain de la rue Bois l'Evêque sous la pluie. Je ne tiens pas à donner des naussées à mes milliers d'admiratrices. Et puis, c'est déjà fini, la pluie...