12 mars 2013

Des papables impalpables

C'est ce mardi, peu avant 18 heures que le Saint-Esprit a donné le départ du Tour du Vatican auquel participent 115 concurrents dont une douzaine sont plus que soupçonnés d'avoir, sinon pris part, au moins d'avoir fermé les yeux sur des agapes pédophiliques qui se déroulent quelques fois dans leurs équipes. Si les voies du Seigneur sont impénétrables, ses agneaux ne le sont pas. Surtout quand ils ont dix ans. Il y a donc une chance sur dix que le vainqueur soit un pédophile. La première étape vient d'être interrompue pour cause de... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 mars 2013

Le temps ne change pas

Depuis ce matin, Luik est passé au niveau "silence". Je n'ai entendu passer dans ma rue que deux voitures. Encore, c'était des 4 X 4. Les bus sont restés dans leur dépôt. Ma rue étant en forte pente, j'ai peut-être entendu, tout au plus, une dizaine de piétons oser s'aventurer sur les trottoirs suffisamment glissants pour que je ne me risque pas à me casser un os. Le silence est le seul côté de la neige que j'apprécie.  Pourtant, ce n'est pas une tempête. Loin de là. C'est à peine si on voit les flocons tomber tant ils sont... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2013

Les temps changent

Bien entendu, la chute de ce petit film publicitaire est cousu de fil blanc, mais le clip m'a fait rire. http://vimeo.com/61275290 Au début des portables, Belgacom avait demandé à ces chers abonnés d'envoyer un synopsis de pub pour un clip. Je ne sais plus ce qu'on pouvait gagner. J'avais envoyé ceci : On voit une main d'homme écrire "je t'aime" et envoyer son message // Une femme entend le signal et lit le gsm // Sourire heureux. Il pense vraiment à moi partout // On voit la main de l'homme tirer la chasse d'eau. Je ne sais pas... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2013

Tu l'entends, le silence ?

Bien sûr que tu l'entends. C'est même ta seule musique depuis près de vingt ans. Mon vieux bâtard, mon chien errant, mon vagabond de nulle part. Mon clair de lune qui n'entend plus aucun Pierrot. Ma porte fermée car tu n'veux plus écrire un mot. Et ta chandelle morte qui n'a plus de feu.  Et ton amour de Dieu auquel tu n'a pu jamais vraiment croire. Mon pauvre bâtard, mon vieux Jojo... Et puis, un soir, comme un soir, comme dans le ciel mexicain, comme un éclair qui aurait pu te faire penser que tu étais encore capable de voir... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 00:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 mars 2013

J'ai reçu ça

  "Message commenté : Les écrivains, les assassins IVLes femmes parlant de leurs règles douloureuses, quel cliché! Assez! Par ailleurs, j'ignorais que les écrivains de sexe masculin étaient si médisants à l'égard de leurs semblables. Les femmes, sans doute moins nombreuses (particulièrement à Liège) et affublées contre leur gré d'étiquettes aussi ridicules qu' "écrivaines", s'en foutent royalement, de tout votre cirque d'auteurs auto-satisfaits". Je ne connais pas mademoiselle Grandjean, Marie de son prénom. Quelque... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 14:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 mars 2013

Toujours vingt ans (yes I am an immense provocateur)

J'étais allé un jour chez Tropismes, célèbre librairie bruxelloise, et j'avais demandé s'ils avaient le dernier Stephen King ? On m'avait regardé comme un pahacochère déboulant dans une élevage de porcs belges. Quoi ? Joseph Orban lisant Stephen King ? Ce sous-écrivain de sous-merde ? Et alors ? Le plus drôle, c'est qu'aucune des employées n'avait jamais lu la moindre ligne de celui que je considère comme un des plus grands romanciers américains contemporains. Sur le même plan que John Irving. Car, au-delà du côté "fantastique" de ses... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2013

Putain de journée

Aujourd'hui, c'est la Journée de la Femme. De toutes les femmes. Des saintes, des obèses, des anorexiques, des battues, des salopes, des grands-mères qui terminent leur vie dans les quatre mètres carrés de la cellule de leur mouroir, des amoureuses, des celles qui ne le seront jamais, des jeunes en fleurs qui font de l'ombre, la liste est loin d'être close. C'est la journée de la femme partout dans le monde. Partout sauf en Inde dans l'Etat du Meghalaya, dans la tribu des Khasi parce que, là, c'est journée de la femme toute l'année.... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 12:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 mars 2013

L'autocensure

Hier soir, j'ai mangé avec mon ami Patrick L. Je le connais depuis plus de trente-cinq ans. J'ai d'abord demandé à la jeune servante russe de nous réserver une table loin des fenêtre pour qu'on ne puisse pas nous voir de la rue. Vous comprenez, Monsieur est marié lui dis-je. Pendant la conversation, Patrick m'a dit qu'il lisait régulièrement mon blog, même s'il trouvait parfois mes articles un peu trop misogynes. Oui, et alors ? Ben, et alors, tu as pensé à ta fille qui pourrait tomber sur ces textes plus tard ? Vaste question. Non... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 13:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 mars 2013

Chuuuut !

Didier Comès vient de mourir...   Chuuuut... Silence...
Posté par josephorban à 11:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 mars 2013

À chaque jour suffit son scandale

On dirait comme une loi des séries. Voilà qu'après les lasagnes au cheval (scandale qui m'a toujours paru exagéré) voilà qu'on aurait retrouvé rien moins que des traces de merdes dans certaines tartes Ikea. Vous voyez, Ikea ? Ce fabricant de meubles montables en moins d'une heure et qui, trois jours plus tard, vous donnent envie d'organiser un barbecue ? Bon, ce n'était pas vraiment une tarte avec de beaux étron moulés saupoudrés de cannelle. Des traces, simplement. Comme on en trouverait dans pratiquement dans tous les restaurants du... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]