Aujourd'hui, c'est la Journée de la Femme. De toutes les femmes. Des saintes, des obèses, des anorexiques, des battues, des salopes, des grands-mères qui terminent leur vie dans les quatre mètres carrés de la cellule de leur mouroir, des amoureuses, des celles qui ne le seront jamais, des jeunes en fleurs qui font de l'ombre, la liste est loin d'être close. C'est la journée de la femme partout dans le monde. Partout sauf en Inde dans l'Etat du Meghalaya, dans la tribu des Khasi parce que, là, c'est journée de la femme toute l'année. Ce sont les femmes qui détiennent le pouvoir et le transmettent de mère à fille. Les enfants portent le nom de leur mère. Les garçons n'ont droit à aucun héritage. Les gendres sont obligés d'aller vivre chez leurs beaux-parents. Et se considèrent comme de simples taureaux d'élevage. Notez que ça, le phénomène n'est pas particulier à cette tribu. Il semble même se propager ici dans nos contrées.

En Belgique, pour fêter la journée de la femme, la chaîne de magasins Spar a publié une page entière dans les quotidiens. Avec huit photos de femme... avec tablier et en train de cuisiner.

Ça m'a fait rire.  

Justice002