Lundi, le directeur de Caterpillar-Gosselies a rassemblé ses ouvriers pour leur annoncer une mauvaise nouvelle: il devait licencier 800 personnes. Ça a évidemment provoquer un certain choc. Aujourd'hui, il les a de nouveau fait revenir sur le site pour leur annoncer une bonne nouvelle: "finalement, vous allez être 1 400 à profiter des vacances"...

Si jamais les ouvriers décident d'utiliser les engins qu'ils construisent, ça risque de faire d'énormes dégâts...

acater