Bart de Wever ne tient absolument pas à punir les sept braves policiers qui, voici deux ou trois ans, ont banalement tué un drogué en manque dans la cellule d'un commissariat anversois. Bon, c'est le gars qui avait commencé en premier.Les sept flics n'ont fait que leur boulot. Ils ont ainsi permis d'éviter à sa ville un procès onéreux et long. Que des économies. Je déconseille vivement aux diabétiques de se rendre encore dans cette ville parce que les symptômes d'hypoglycémie sont fort semblables et tout aussi violents...

abart