23 février 2013

J'étais donc ce matin

... aux funérailles de mon ami Michel. C'était un temps déraisonnable, on avait mi les morts à table, écrivait Aragon. Il neigeait. Il y avait un vent du Nord à vous faire remonter les bouboules. L'occasion de voir André monter à l'autel pour rendre un hommage à son petit frère. André qui, chaque fois qu'il devait parler en public à l'école, était toujours absent. L'occasion d'entendre André faire tiquer le vieux curé en disant : "Mitchi, tu étais gentil, généreux, toujours prêt à aider les autres, pas comme dans ce monde où l'on ne... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]