01 février 2013

Des larmes, mon amour

Tout à l'heure, je ne sais pas pourquoi, je repensais au connard qui, en pleine rue, m'avait annoncé la mort de Hubert Grooteclaes. Je ne sais pas pourquoi, les larmes me sont venues. Et quand je pleure, je pleure. Je tchôule, comme on dit à Luik. C'est beaucoup plus fort que pleurer. J'étais resté paralysé au milieu de la rue. Je m'étais rendu chez un couple d'amis qui tenaient une boutique Ils savaient. Je leur avais demadé si je pouvais aller aux toilettes. Oui, oui Joseph. Ils se doutaient bien que j'alais me cacher pour tchouler.... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 01:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]