10 novembre 2012

La première séance

C'était au temps où l'on se demandait pourquoi elle vous avait invité au cinéma et où je me demandais plus encore pourquoi j'avais accepté l'invitation? C'était au temps où l'on ne savait pas qu'une langue pouvait se faire serpent dans votre bouche. Au temps où l'on ne savait pas que des seins pouvaient gonfler tout à coup sous des des doigts maladroits. Où l'on ignorait que sous le coton le plus souvent blanc, quelques fois garni de dentelles, une mangue pouvait mûrir tout d'un coup, sans rien dire et engluer vos doigts d'une sève... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 novembre 2012

La dernière, qu'ils disaient

Même si je n'ai, fort heureusement, connu aucune des deux guerres mondiales, mon enfance en a été imprégnée. Mon père avait treize ans quand elle éclata. Ma mère venait à peine ne naître. Mon père la passa dans les corons de Seraing. Ma mère en Angleterre où ses parents l'emportèrent en exil avec eux. Curieusement, l'anglais fut presque sa langue maternelle, elle ne voulut plus jamais la parler lorsqu'elle rentra au pays. Elle se souvenait de la foule qui l'emmenait sur ses épaules avec un petit drapeau belge dans sa main quand les... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2012

Ils ont voté mardi

Bon, je sais, c'est classique et ça fait un peu anti-américain primaire. Lequel d'entre nous pourrait dire où se trouve l'Ohio sur une carte, par exemple? Mais, ici, c'est parfois trop. Il n' a pas de sous-titrage en français, mais pas besoin d'être un spécialiste de Shaespeare pour comprendre...   http://www.youtube.com/watch?v=_mWtWz_aGyk&feature=related   Enfin, mardi, ils ont voté...
Posté par josephorban à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 novembre 2012

Les hautes peurs

Comme tout enfant, j'ai connu des peurs déraisonnables. Lorsque je vivais dans la maison très humide du Condroz, il y avait bien sûr les taches de moisissure sur les murs de la chambre, les monstres qui venaient se traîner au milieu de la nuit sous le lit, des papiers qui, en se défroissant, faisaient venir des rats géants... Mais il y avait surtout un personnage qui me terrorisait plus que tout. Il ne venait que certaines nuits de pleine lune, quand celle-ci passait devant la minuscule fenêtre dans le toit. L'homme passait la moitié... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 00:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 novembre 2012

Un homme d'honneur

David Petraeus, ex héros américain qui avait permis à son noble pays de sortir du bourbier irakien (ou de faire semblant d'en sortir) avait pris la direction de la CIA. Il vient de démissionner de son poste car l'honnête homme a eu le malheur de tromper sa femme! De qui se moque-t-on? Je vais aller raconter la nouvelle au cheval à bascule qui dort dans le grenier en faisant toutefois attention qu'il ne me frappe pas d'une ruade...
Posté par josephorban à 00:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]