07 septembre 2012

Le belle vie

Même si la bouffe y est dégueulasse (et je suis encore poli), il y a moyen de bien s'amuser à l'hôpital.  Il suffit d'être patient et observateur. Et de ne pas trop souffrir, bien entendu. Ce qui était mon cas ces dix derniers jours. Les deux premiers, j'étais, diable sait pourquoi, aux soins intensifs. Là, j'y retrouve mon infirmière de nuit, la cinquantaine, vieille école. Ah, mais je vous reconnais, monsieur. En avril, vous n'étiez pas très bien. C'est le moins que l'on puisse dire. J'ai décidé de vous emmerder cette fois.... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 18:40 - Commentaires [4] - Permalien [#]