Décidément, rien ne va plus à London. Après l'épisode du drapeau sud-coréen, ça continue... Il y a même des fautes dans le nom des athlètes...

AGERM