17 juin 2012

Quelqu'un

Quelqu'un me dit que j'ai changé.Que je suis toujours capable de faire rire, mais aussi de faire pleurer. Que je suis devenu plus humain. C'était sans doute pour me faire plaisir, mais j'avoue que je ne comprends pas très bien. Depuis mon plus jeune âge, je n'ai jamais aimé les hommes. Depuis dix ans, je déteste plus encore les femmes. En quoi cela est-il condamnable ? Ai-je jamais tué personne ? J'ai longtemps pensé que j'étais stérile. J'ai longtemps tenu des discours contre les enfants. Mais, dès qu'un enfant me voyait, il venait... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2012

La mémoire et l'amer

Mes parents, qui avaient tous deux plus ou moins connu les deux guerres mondiales, ne cessaient de me répéter quelle chance j'avais de ne pas avoir connu du guerre. Ils avaient sans doute raison. N'empêche que leurs souvenirs des conflits étaient toujours bien présent et qu'ils en parlaient souvent. Et qu'il y avait quatre gros volume sur celle de 14 et des tas de livres sur celle de 40. Je ne l'ai pas connue, mais mon enfance fut, un peu, rythmée sur la guerre du Vietnam. Chez les voisins, tous les jours, on voyait des images de... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juin 2012

La dame aux bigoudis

Elle doit avoir plus ou moins trois-quarts de siècle. Elle vit depuis plusieurs années avec Parkinson. Elle habite au-dessus de ma rue. Hier, je la croise au moment où elle sortait de chez elle pour jeter un seau d'eau usée sur le trottoir. Elle faisait son samedi. Sur la tête, elle portait un filet de couleur rousse qui maintenait ses bigoudis en place. Cela faisait longtemps que je n'avais plus vu un dame en bigoudis. Depuis les années soixante sans doute. Comme toujours, quand elle me voit, elle me dit bonjour, papote un peu et... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]