Décidément, cette panne internet m'a fait perdre un peu mes papiers. J'ai aussi délaissé le feuilleton que toutes les femmes, sans exception, attendent avec la même patience que celle des adolescentes capable d'attendre de longues heures leur premier amour sous la pluie. (Après, ce sera une autre histoire). 

Elle a commencé à jouer au cinéma quand il était encore muet. Elle aurait sans doute mérité le César du meilleur second rôle pour l'ensemble de sa carrière. C'était, selon Sacha Guitry, une bibliothèque ambulante, une femme d'esprit. Elle n'a jamais joué que des rôles de bonnes, jamais en haut de l'affiche. 

Quand j'étais jeune, disait-elle, j'avais le visage lisse et des robes plissées. Maintenant, c'est le contraire.

Petit hommage à Madame Pauline Carton.

APC