Monsieur Duchâtelet est un monsieur bien. Un self-made man comme on dit en français. Heureusement pour lui, tout lui réussit. Il vient même de racheter le Standard de Liège, club de football mythique dans la ville de Tchantchès. Monsieur Duchâtelet se définit lui même comme un "libéraliste social". Un peu comme si Ben XVI nous disait qu'il est un catholique musulman.

Il trouve par exemple que la taxe sur les carburants est une bonne taxe mais rejette absolument les "chèques-mazout", ces subsides que le gouvernement alloue aux pauvres incapables (et pour cause) de payer leur chauffer. Sa solution ? Restez assi et bien assis:

"Il vaut mieux leur donner de l'argent pour qu'ils aillent au café et qu'ils prennent un verre ensemble. Ça coûtera moins en chauffage"!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Monsieur Duchâtelet doit sans doute faire partie de ces gens qui pensent que même un éboueur doit se faire 2000 euros (nets, of course) par mois. Car, en dessous de cette somme, impossible de vivre. Monsieur Duchâtelet ignore sans doute qu'un million de Belges vit avec moins de 1000 euros par mois. 

Je mets déjà cette phrase dans le top 3 des conneries du siècle. Car, bien entendu, quelqu'un fera mieux plus tard.

C'est encore pire que Sarko prônant la loi Tobin.