Samedi, il faisait beau. Elise me suggère de monter la tente dans le jardin. Elle est cassée. Non, pas cette tente-là, tu te souviens pas, l'an dernier, tu étais allé manger chez une amie pharmacienne et elle t'avait donné une tente avec des lunettes solaires ? Oui, je me souviens. Allons. C'est le genre de tente qui met une seconde à se déplier et une bonne heure à se replier (merci Christiane). Oh, papa, j'avais pas vu... Quoi, c'est une tente pub pour Viky. Elise, on ne dit pas Viky, on dit Vichy. Si, on dit Viky ! En italien, peut-être, mais ici, c'est un mot français. Non, maman a des produits de beauté et elle dit Viky. Ça m'étonnerait que maman dise Viky. Oui, elle dit Viky. Moi, un peu énervé devant tant de mauvais foi : Elise, quand tu vas aux toilettes, tu dis "je chie" ou "je kie". Et elle, du tac au tac et les yeux pleins de malice : ça dépend des fois...