31 décembre 2010

Récompenses

L'année se termine et, comme je le dis ou pense depuis 53 ans : il était temps. Ce qui n'empêche pas l'Académie de ma maison de décerner ses prix annuels. Le prix de la plus laide ville du monde a été atribué, pour la 53ième fois consécutive à la ville de Liège, tout juste devant Charleroi. Le prix du politicard le plus nul de l'année a été attribué à l'ensemble des politiciens belges sans aucune exception. Le prix de la plus grande joie sportive a été attribué aux trois penalties ratés ayant contribué à l'élimination d'Anderlecht... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 19:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 décembre 2010

Mourir bêtement

On dit toujours qu'il n'y a pas de mort bête. Certes, mais quand même. ainsi ce fait lu dans la presse de ce matin. Un monsieur est en train de changer les langes de son enfant âgé de sept mois. Le père fait un infarctus. Il s'effondre sur l'enfant et l'écrase. C'est la mère qui découvrira l'horrible spectacle en venant rechercher l'enfant dont elle avait la garde partagée. Un divorce et deux enterrements.
Posté par josephorban à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2010

La danse des canards

Les canards élevés pour leur foie sont heureux. Jusqu'à ce soir, ils étaient obligés de (sur)vivre dans une cage individuelle de 900 cm carrés. Bon, un canard, ce n'est pas une autruche, mais, quand même un espace de 30 cm de côté, ça ne s'appelle plus vraiment un espace. Surtout quand on a une cirrhose forcée. Dès demain matin, les canards seront plus heureux. Un arrêté royal promulgué par des gens soucieux du bien-être animal leur octroie à présent 1.200 cm carrés. Soit 40 x 30 cm.De quoi cancaner de joie, non ? Sauf que, solitude... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 19:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 décembre 2010

Hiver 60

Mis à part la diffusion du film de Thierry Michel et quelques articles épars, la presse belge n'a pas beaucoup commémoré le cinquantième anniversaire de la plus grande et la plus longue grève de l'histoire de la Belgique. Une grève meurtrière aussi. Il y eut des morts. Une certaine presse fut censurée pour avoir osé titrer "soldats, ne tirez pas sur vos frères" (ou quelque chose comme cela, je n'avais qu'un peu plus de trois ans à l'époque. Pourtant, j'ai un souvenir très précis du Noël de cette année. Mon père avait... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 18:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 décembre 2010

24 ans

Cela faisait 24 ans qu'il n'y avait plus eu de Noël blanc en Belgique. 24 ans que les gens râlaient parce que "de leur temps, c'était Noël blanc chaque année ou presque". Ce qui est totalement faux, cela arrive peut-être dix fois par siècle chez nous. Or donc, en 2010, il y aura un Noël blanc et les gens râlent plus fort encore: il n'y a pas de bus, les routes sont quasi impraticables, un bon nombre de réveillons sont reportés, des gens se retrouvent avec des victuailles sur le dos à ne plus que savoir en faire (ou... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2010

Au revoir

Quand Marcel rencontre X et lui dit "bonjour", il ne pense pas vraiment qu'il vient de souhaiter un bon jour à son interlocuteur. C'est ce que les linguistes appellent la fonction phatique : une mot, une courte phrase dépourvus vraiment de sens mais servant uniquement à ouvrir une communication, à la poursuivre ou à l'interrompre. Cela fait déjà quelques années que l'on ne dit plus "au revoir" en se quittant, mais "bonne journée" qui est un peu l'écho redondant du "bonjour" initial. Mais depuis quelques mois, combien exactement, je... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2010

21 décembre

Comme je vous sais aussi subtils et brillants que moi, vous aurez sans doute remarqué qu'aujourd'hui, c'était le premier jour de l'hiver. Vous allez me dire que ça fait déjà trois semaines qu'il est là et qu'il en a encore pour trois bons mois, sans compter les premières semaines du printemps. Enfin, jusque là mi-mai.  J'ai entendu, ces derniers jours, nombre de commentaires ironiques : s'il fait aussi froid, c'est à cause du réchauffement climatique. Et les gens qui tenaient ces propos n'étaient pas nécessairement des... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2010

Deux... à l'hôpital

Cette année, pas de maladie, pas de fractures ou autres joyeusetés de la vie. Non, je vais simplement me faire poser une pompe à insuline. Ce qui sous-entend des prises de sang régulières, même pendant la nuit. Pas bien grave, je ne dors presque pas. Le silence des neiges qui tombent m'assourdit. Plus des tas d'examens pour faire tourner l'usine. Ça passe le temps. Le reste du temps, c'est salle des pas perdus et l'occasion de croiser la misère du monde. À l'entrée, une vieille dame aux cheveux bleus ciel, reliée à un baxter fume une... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2010

Un... à l'hôpital

Ce qu'il y a de drôle, c'est que certaines personnes ont vraiment pensé que j'allais à Saint-Moritz pour une petite semaine. Je m'y suis tellement amusé que j'y suis resté dix jours. La dernière fois, c'était il y a deux ans. Deux vertèbres cassées et morphine dans les veines pour tenter d'estomper la douleur. De sorte que je ne me souviens pas de grand chose. Cette fois-ci, je n'étais ni blessé, ni malade. C'était juste pour tenter d'équilibrer cette maladie invisible que je garde en moi depuis quarante ans. Un hôpital, ce n'est... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 22:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 décembre 2010

Petite pause

C'est la troisième année consécutive que je prends une petite retraite en montagne. Une semaine, pas plus. Parce que, on a beau dire, Saint-Moritz ou Gstaad, c'est bien, mais, après trois ou quatre jours, on s'y emmerde encore plus qu'un berger en train de surveiller son troupeau dans la montagne.  Je n'ai pas encore choisi le lieu de résidence. Je verrai bien où mon hélicoptère personnel me déposera. Polanski se fait vieux. Ses soirées ne sont plus aussi festives qu'au bon temps. Johnny remonte sur scène avec M le pas maudit.... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]