30 octobre 2010

Halloween

Posté par josephorban à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2010

Synonymes

Je suis parfois un peu trop impulsif. Suite aux dernières déclarations de l'archevêque Léonard, j'ai eu envie d'écrire une lettre à Alain Rey pour lui suggérer d'ajouter le mot "léonard" dans la liste des synonymes de "ordure". Heureusement, j'ai retenu ma plume. Les ordures, les merdes, les bouses, les fientes, même le plastique, les canettes, les vieux pneus et j'en passe, tout cela se recycle... Un léonard pas...  
Posté par josephorban à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2010

Ceci n'est pas une inflation

J'ai appris ça hier soir sur le site du Parisien qui n'est pas vraiment mon journal préféré. C'est l'histoire d'un quadragénaire qui décide d'envoyer un petit mail à la très laide et très détestable Rachida Dati (bon, la pauvre, elle n'est pas responsable de son physique. On naît moche ou on n'est pas). Le mec, qui n'est même pas sur le pont de l'Alma puisqu'il vit dans la Drôme, Balance une vanne de potache à l'esquisse de créature politique. Le genre de vanne qu'un bon tiers de Français a dû faire depuis quelques semaines : chérie,... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2010

Bogue

On apprend tous les jours, c'est un lieu commun. Ce vendredi, je parlais du livre "Bègue, bogue, borgne", un ouvrage déjà ancien (années 70) de Jacques Izoard. Mon interlocuteur s'étonna de l'emploi du mot "bogue" par l'auteur. Je n'y voyais rien de surprenant, connaissant assez bien l'oeuvre de Jacques. Il se fait que la personne à qui je parlais est plutôt spécialiste des ordinateurs. Qu'il regarde donc rarement dans les arbres. C'est ainsi qu'il m'apprit que "un bogue" était la traduction française du "bug" américain. Ce petit... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 23:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 octobre 2010

Ils étaient trente et trois

Lorsque j'avais six ou sept ans, mon père provoqua une petite crise de famille. Il voulait que je lise Germinal ! C'était le seul livre qu'il avait lu en dehors du Dernier des Mohicans et de l'intégrale d'Eugène Sue. Selon lui, Zola, à côté de la réalité, c'était un conte de fées. Il devait en savoir quelque chose, lui qui était parti à la mine le lendemain de ses douze ans, comme cela se faisait alors. C'est dire si j'ai suivi avec attention l'odyssée souterraine des mineurs chiliens... Avec émotion aussi. Comme dans tout drame... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 22:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 octobre 2010

Ma voisine

Ma voisine, la vraie, celle qui habite une maison plus bas que la mienne, s'inquiète parfois de savoir si elle ne me dérange pas lorsqu'elle prépare ses feutres et les sculpte pour en faire des chapeaux ou des fleurs. C'est vrai qu'elle fait cela après sa journée de travail et jusque tard la nuit, mais j'ai beau lui dire que je n'entends rien, elle me repose souvent la question. C'est une jeune dame discrète. Elle continue de me dire "vous", même si je lui ai déjà dit "vous pouvez me dire tu". Elise, ma fille, l'appelle Véro mais elle... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2010

Le vingt-et-unième siècle

sera-t-il finalement religieux ?   On parle beaucoup, en ce moment de l'interdiction faite aux moins de 18 ans, d'aller voir l'exposition des photographies de Larry Clark.   Toute sa vie durant, cet artiste a photographié les adolescents. Mais il les a photographiés dans tout ce que cet âge avait de plus pénible, de plus douloureux. La découverte de l'autre, du corps, de l'amour ne sont pas nécessairement baignés dans l'eau de rose. Et quel(lle) adolescent(s) n'a jamais senti des vagues de violence, d'envie de... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 octobre 2010

La retraite à vingt ans

Je me doute bien que mon ami Jules ne va pas être d'accord avec moi. C'est d'ailleurs pour cela que je l'aime bien. S'il était tout le temps d'accord avec moi, il me ferait penser à une femme qui tente de vous persuader qu'elle vous aime. Probabilité plus rare encore que celle de trouver un manguier en Sibérie. Il y a une vingtaine d'années, à l'occasion de la "Fête du travail" (termes extraordinairement incompatibles), j'avais envoyé à des amis une carte dont le slogan était : La retraite à 20 ans, l'amour à jamais. Bon, mea... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 octobre 2010

Bancs publics

Ah ! Mon ami Jules Legros est revenu me rendre visite sur le blog. Je l'aime bien, Jules, on n'est jamais d'accord. Et c'est très bien. Par contre, un de ses derniers commentaires me fait un peu tiquer. Celui où il parle des fameux bancs con-sacrés au poète Izoard et dans lequel il écrit que c'est lui, Izoard, qui a détruit la Place des Béguinages...  À Liège, cette place a un côté un peu "parisien". Un petit endroit bien calme entouré de maisons tranquilles, de restaurants discrets. Un bien agréable endroit, je l'admets. Autre... [Lire la suite]
Posté par josephorban à 20:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 octobre 2010

Bonne et mauvaise nouvelle

Une bonne nouvelle d'abord (les mauvaises langues diront que c'est rare ici) : les chiffres du chômage ont baissé à Laeken : 1 chômeur a retrouvé du travail. La mauvaise nouvelle c'est que, de nouveau engagé depuis plus de cent jours, le pauvre homme a largement dépassé l'âge de la retraite...
Posté par josephorban à 21:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]