Le coureur cycliste Tom Boonen vient donc d'être pris, une fois de plus, le nez sur la ligne de coke.

Ce qui m'amuse le plus dans l'histoire, c'est de voir les réactions des pères Lamorale ériger subito un gibet et demander que l'on envoie tout de suite cette ordure au dépotoir, qu'on l'expulse à jamais de toute compétition sous prétexte qu'il se doit être un exemple moral pour les jeunes. Comme si le sport professionnel avait jamais été un exemple moral pour qui que ce soit.

C'est un peu comme si on interdisait d'encore passer sur les ondes Jimi Hendrix, Janis Joplin, et tant d'autres pour le même motif.

Si le gars se défonce, c'est son problème. La morale n'a rien à voir là dedans...