Fille d'ambassadeur, alcoolique à cinq ans, une enfance malheureuse et pitoyable dans la maison la plus chère du monde, mangeuse de pommes pourries, écrivaine quand elle ne colle pas ses crottes de nez sur ses chapeaux hideux, Amélie N. vient d'être nommée Commandeur de l'Ordre de la Couronne.

C'est bien dommage que Hugo Claus ne soit plus de ce monde. En apprenant la nouvelle, il n'aurait pas eu besoin d'avoir recours à l'euthanasie.