Les JO ne sont même pas encore inaugurés qu'ils ont déjà commencé comme je l'expliquais hier.
Et qu'ils sont déjà terminés pour deux diablotines roses ayant écopé d'un carton de même couleur lors de leur premier match contre le Brésil.
Voilà qui doit réjouir certains fort mécontents d'avoir vu leurs athlètes déserter l'équipe dans laquelle ils sont plus ou moins grassement payés.

Le monde est quand même injuste : on a refusé la participation au cirque d'un coureur de 400 m sous prétexte qu'il était amputé des deux jambes et voilà qu'on autorise qu'une équipe cul-de-jatte poursuive le tournoi.

Enfin, mieux vaut toujours ça que d'aller faire du tourisme sur les bords de la Bérézina et d'être tétanisé par les vociférations de cinq mille supporters adverses. Surtout que là, les patrons se la font un peu grise mine : ils viennent de perdre dix millions d'euros...

Ici, c'est juste pour l'importance de participer.

ID1286299_07_kompany_ap_15