24 février 2008

Ouf ! On respire

15 % d'infarctus en moins. Le taux de pollution par particules fines en baisse de 35 %. Ce sont les chiffres avancés par la ministre de la Santé Roselyne Bachelot. Tout ça rien qu'en deux mois d'interdiction de tabac. Ouf, on respire, les automobiles peuvent continuer de rouler.
Posté par josephorban à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]