On peut la comprendre, la veuve Martin n'était pas très enchantée de voir son steak comparé à celui de la nouvelle muse élyséenne dans une revue pour fond de culotte foireux.

a

Surtout que, pour le cliché, elle avait dû rentrer le ventre, ce qui ne lui est plus arrivé depuis longtemps.
Elle espérait 250.000 euros de dédommagements (elle a quand même un gamin à éduquer), elle n'en recevra que trente mille. De quoi malgré tout s'acheter chez Prada un cache-vergetures doublé d'un porte-varices.

C'est fluctuat nec vergetures, comme dirait l'autre.

Quant à l'anorexique, elle n'a pas porté plainte. Allez savoir pourquoi...