À part celui du nonce culturel Bigard, Chouchounini n'a pas d'humour.
L'Elysée n'a pas apprécié du tout la dernière pub de Ryanair parue dans le Parisien de ce lundi.

aelysee1

L'Elysée envisage même des poursuites. Peut-on, en effet, se moquer d'un smicard qui vient à peine d'être augmenté et d'une troudbaldour au chômage ? Je ne le pense pas. Enfin, à la place de la poétesse, je me serais contenté de renvoyer la balle à Ryanair...

aelyseeb