On croirait un film de Ken Loach. Ça s'est passé du côté de Charleroi la semaine dernière. Un proprio en avait ras l'écuelle que son salaud de chômeur-profiteur de locataire ne paye plus son loyer. Surtout que les pauvres ont les moyens puisqu'ils consacrent 60% de leurs "revenus" au loyer alors que les riches n'en consacrent que dix. La preuve que les pauvres vivent sur un grand pied.

Du coup, le proprio décide d'aller chercher son dû à coups de... batte de base-ball...

Ben, avec la justice pourrie qu'on a, c'est normal.

C'est du moins ce que pensent 80% des lecteurs du site 7sur7 qui aiment laisser leurs commentaires remplis de bon sens chaque jour. Certains, même, sont plus radicaux: une balle dans la tête et on n'en parle plus: les pauvres sont des escrocs.

C'est vrai que ça libérerait des places. Le tout est de savoir qui payerait les frais de peintures pour recouvrir les murs maculés de sang? Les héritiers du salaud de pauvre qui payait pas le loyer?