28 juillet 2007

Plus blanc que blanc

Une trentaine de secondes de différence entre les trois premiers du tour de rance après trois mille kilomètres. Les "journalistes sportifs" vont sans doute dire que c'est "historique". Ça me fait plutôt penser aux langues bleues à l'arrivée de la course dans Astérix aux Jeux Olympiques. Enfin, après l'espoir donné aux cancéreux, voici celui donné aux victimes d'une rupture d'anévrisme.
Posté par josephorban à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]