Finalement, le prince Harry n'ira pas en Irak. On ne sait pas si c'est à cause d'un phimosis. On ne sait pas non plus si, en échange, il a proposé de traverser le tunnel sous le pont de l'Alma dans une voiture non blindée conduite par une chauffeur sobre et sans être poursuivi par des paparrazzi.