En Belgique aussi les élections approchent même si tout le monde s'en contrefout. Il serait de bon ton de faire baisser quelque peu le taux de chômage et de dire que c'est grâce aux socialos, aux cathos, aux libéros ou aux écolos.

L'ONEM (l'équivalent belge de l'ANPE française) vient d'avoir une trouvaille.

L'ONEM est tout de même, depuis près de trente ans, mon inemployeur (mis à part quelques rares parenthèses où j'ai travaillé pour des employeurs qui ne me payaient pas).

Ce matin, je reçois donc un courrier de mon inemployeur me rappelant, je cite, que "votre droit aux allocations de chômage ne vaut que si vous résidez en Belgique". Comme si, avec les allocations perçues, on pouvait résider sur un yacht au large de Malte. Passons.
Je suis donc invité à me présenter soit à l'administration communale, soit dans les bureaux de mon inemployeur pour leur prouver que je ne suis pas en train de me les dorer chez Fouquet's en noir.

Le tout, avant le... 28 mai!!!

Nous sommes le 16, on enlève le 17 férié pour catholique cause, on suppose que le pont sera le bienvenu le 18, résultat, il reste juste une semaine aux trente mille chômeurs liégeois pour faire la file au service de la population s'ils ne veulent pas ne plus faire partie des statistiques du chômage. Donc, 6 000 personnes par jour. Donc 750 par heure. Je connais des employées qui vont être contentes.

Faudrait peut-être refiler la trouvaille au tsaron. Même lui n'y avait pas pensé...